Soutenir l’agriculture et la sylviculture régionales comme des éléments stratégiques d’aménagement durable du territoire

Il s’agit d’abord de stopper le déclin de la production agricole. Une politique d’installation/transmission fondée sur deux actions :

·    l’amélioration des conditions territoriales en soutenant les stratégies de mobilisation et de protection du foncier agricole ;

·    le renfort des capacités de financement de l’installation.

Il faut ensuite moderniser et améliorer la compétitivité des exploitations, dans une optique de développement durable :

·    Améliorer l’efficacité de l’utilisation de la ressource en eau. Le renfort des équipements hydrauliques pour une irrigation durable répond au double objectif de compétitivité des exploitations et de protection de l’environnement. Il s’agit de moderniser les infrastructures et de développer les réseaux hydrauliques agricoles quand les investissements permettent une utilisation plus économe de la ressource, en réponse aux changements climatiques, conformément à la Stratégie Régionale de l’Hydraulique Agricole (SRHA).

·    Moderniser les exploitations en ciblant prioritairement l’élevage et la filière fruits et légumes, ainsi que la filière bois. Les aides du 1er pilier soutiennent les cultures de ces zones (viticulture notamment), en complémentarité avec le FEADER.

·    Soutenir l’innovation en encourageant la coopération entre les acteurs existants et le transfert de connaissances. L’objectif est d’inciter des opérateurs économiques à l’innovation tant technique qu’organisationnelle.

·    Développer la formation professionnelle.