FEAMP

Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche

Le Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (F.E.A.M.P.), nouvel instrument financier de l’Union européenne pour la période 2014/2020, doit contribuer à la réalisation des objectifs de la réforme de la politique commune de la pêche, orientée vers le développement d’une pêche durable et une politique maritime intégrée.

 

Le F.E.A.M.P. poursuit deux grands objectifs en lien avec la stratégie U.E. 2020 :

  • La promotion d’une économie des filières de la pêche et de l’aquaculture plus compétitive, fondée sur la connaissance et l’innovation et à fort taux d’emploi,
  • La promotion d’un développement économique plus économe dans l’utilisation des ressources et à faibles émissions de carbone, via une orientation explicite des filières de la pêche et de l’aquaculture vers le développement durable des activités.

 

Sur le volet pêche aquaculture la Commission a réparti une enveloppe de 6.5 milliards d’euros entre les Etats membres, dont 588 M€ ont été accordés à la France. Sur ces 588 M€, 334 M€  (hors assistance technique) seront consacrés au développement de la pêche et de l’aquaculture, répartis entre mesures nationales (154 M€) et mesures régionalisables (180 M€), ce qui représente une augmentation de près de 70% par rapport à la précédente génération.

 

Lien vers Maquette financière du P.O.

 

Nouveauté de la programmation 2014/2020, les Régions peuvent se voir déléguer la responsabilité de la mise en œuvre de mesures dites « régionalisées », en tant qu’organisme intermédiaire, sous le contrôle de l’Autorité de gestion nationale (Direction des Pêches et des Affaires Maritimes – Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer).

A ce titre, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est positionnée sur la gestion de six mesures F.E.A.M.P., relevant de 4 priorités (telles que définies le Programme Opérationnel) :

Priorité 1 : Développer une pêche durable

Priorité 2 : Promouvoir une aquaculture durable

Priorité 4 : Améliorer l’emploi et renforcer la cohésion territoriale

Priorité 5 : Encourager la commercialisation et la transformation des produits de la pêche et de l’aquaculture

(* la priorité 3 – Politique commune de la pêche  –  est gérée exclusivement par l’Etat)  

 

Le montant de l’enveloppe déléguée de F.E.A.M.P. s’élève à 5 807 947 € (hors assistance technique), complétée par près de 3 552 649 €, essentiellement issus de contreparties publiques du budget régional.

 

Ainsi, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, plus de 9,3 M€ (F.E.A.M.P. + contreparties régionales) seront investis sur la période afin de maintenir et développer durablement les filières pêche et aquaculture locales, et soutenir le développement des territoires tributaires de ces filières.

 

Lien vers Maquette régionale  

 

Pour en savoir plus sur le Programme Opérationnel F.E.A.M.P., cliquez ici